17eme ÉTAPE :

UN ENFER ! Où çà ?

-

19_pict1Une fusillade éclata quand un étudiant entra dans l’école et tua gratuitement plusieurs de ses camarades. Un homme aigri qui avait été démis de son poste entra dans son ancien lieu de travail et tua son supérieur. Une mère fit reculer son auto dans un lac afin de noyer ses deux enfants qui étaient dedans.

Sur au moins deux continents, des milliers de gens ont été massacrés dans des épurations ethniques causées par des querelles séculaires entre deux ou plusieurs groupes ethniques. Des hommes, des femmes, des enfants, et même des bébés, ont été fusillés, mutilés, battus et violés. ET CELA CONTINUE !

Plusieurs s’insurgent contre la peine capitale infligée aux assassins avérés. Des groupes protestent violemment contre elle et la qualifient de « rituel païen. » Ils demandent s’il n’y a pas moyen de racheter ces meurtriers.

Quelle est la façon la plus humaine d’exécuter les criminels condamnés ? La chaise électrique ? Certains croient que l’injection d’un poison causerait beaucoup moins de douleur. D’autres soutiennent que la vie s’achèverait plus rapidement au moyen de la pendaison.

Mais dans tout ce débat passionné sur la peine capitale, il y a une option à laquelle personne n’a pensé. Personne n’a suggéré que l’on inflige une agonie physique et une torture atroce aux meurtriers sans cœur qui ont attenté cruellement à la vie de quelqu’un. Par exemple, personne n’a suggéré que l’on fasse périr ces assassins dans un feu lent interminable.

17-09

Mais bien des chrétiens sincères pensent que notre Père céleste fera pire que cela. Ils disent que les méchants doivent être torturés afin de payer pour leurs péchés. Qui pis est, ils croient que le lieu d’exécution de Dieu est un endroit de tourment éternel.

Qu’arrive-t-il exactement aux méchants ? Comment leur sort fait-il penser à l’amour et à la justice de Dieu ? Cherchons la réponse de la Bible.

-

1. LE CHAGRIN DE JÉSUS SUR LA CROIX

Il y a 6 000 ans que Dieu plaide avec les hommes et les femmes :

« Je suis vivant ! dit le Seigneur, l’Éternel, ce que je désire, ce n’est pas que le méchant meure, c’est qu’il change de conduite et qu’il vive. » - Ézéchiel 33 : 11. (Tous les versets sont tirés de la Version Louis Segond.)

17-07

La croix montre à quel point Dieu veut sauver l’humanité déchue. Quand Jésus s’écria sur la croix : « Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font », il mit à nu son cœur blessé (Luc 23 : 34).

Il n’est pas mort d’étouffement comme le veut la crucifixion.  Jésus mourut d’un cœur brisé. Le sang et l’eau qui s’échappèrent de son côté sont le signe clinique d’une rupture cardiaque d’origine émotionnelle (Jean 19 : 30, 34).

Mais en dépit de cette puissante démonstration de l’amour divin, de nombreuses personnes refusent toujours de se tourner vers Jésus. Aussi longtemps que le mal règne dans ce monde, la misère humaine augmentera. Alors il faudra détruire le péché. Comment Dieu compte-t-il y parvenir ?

« Le jour du Seigneur viendra… Les cieux passeront avec fracas; les éléments seront détruits par le feu, et la TERRE AVEC TOUT CE QU’ELLE CONTIENT SERA CONSUMÉE. » - 2 Pierre 3 : 10. 

17-10

Dieu devra enfin purifier l’univers de tout mal et mettre fin au péché. Ceux qui s’accrochent au péché risquent d’être un jour détruits par ce feu symbolique qui est préparé pour détruire le diable, ses anges, et le péché de notre monde.

Quel triste moment pour Jésus quand il verra la destruction de ceux pour lesquels il donna sa vie !

Il ne faut pas imaginer un feu tel que nous le connaissons car ce feu ne peut pas tout détruire, il ne peut pas détruire par exemple la radioactivité. Le moyen de destruction et de nettoyage que dieu utilisera nous est donc présenté à l’image d’un feu, car l’homme comprend ce que peut faire le feu.

-

2. QU’EST-CE QUE L’ENFER ?

Contrairement à des croyances populaires, Dieu n’a pas un feu qui brûle maintenant dans un endroit appelé « Enfer » où les pécheurs subissent la mort.

Dieu attend jusqu’au jugement final, à la fin des 1 000 ans qui suivent le retour de Jésus, pour exécuter la sentence sur les méchants (Apocalypse 20 : 9-15).

17-06

Le mot « Enfer » n’existe pas dans la Bible, c’est l’expression « feu éternel » ou « feu de la Géhenne »  que la parole de dieu nous transmet. (Matthieu 18 : 7 à 9)

« Le Seigneur sait délivrer de l’épreuve les hommes pieux et réserver les injustes pour être punis AU JOUR DU JUGEMENT. » - 2 Pierre 3 : 9.

Il nettoie également notre monde avec ce feu purificateur:

« Les cieux et la terre d’à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le JOUR DU JUGEMENT et de la ruine des hommes impies. » - 2 Pierre 3 : 7.

Dieu n’a jamais voulu qu’un être humain finisse ses jours dans le « feu éternel ». Mais quand les gens refusent de se séparer de Satan et s’accrochent à leurs péchés, ils devront finalement recevoir les conséquences de leur choix.

« Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche : ‘Retirez-vous de moi, maudits; allez dans le feu éternel QUI A ÉTÉ PRÉPARÉ POUR LE DIABLE ET POUR SES ANGES.’ » - Matthieu 25 : 41.

« Or, comme on arrache l’ivraie et qu’on la jette au feu, il en sera de même À LA FIN DU MONDE.

Le Fils de l’homme enverra ses ANGES, qui ARRACHERONT de son royaume TOUS LES SCANDALES ET CEUX QUI COMMETTENT L’INIQUITÉ.

ET ILS LES JETTERONT DANS LA FOURNAISE ARDENTE, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. » - Matthieu 13 : 40-42.

Avant que cette sentence ne soit exécutée, l’univers entier devra s’assurer que Dieu a été juste dans ses rapports avec chaque être humain.

Dans le grand conflit qui se produit entre Christ et Satan, Satan a essayé de prouver à l’univers que la voie du péché est la meilleure, mais Jésus a montré que le chemin de l’obéissance est le seul secret du bonheur éternel.

19_pict4À la fin des 1 000 ans, cette démonstration culminera dans le jugement contre Satan, ses anges et les méchants.

Après que les livres du souvenir seront ouverts pour montrer la part que chacun aura joué dans cette tragédie, Dieu jettera Satan, la mort et le séjour des morts, ainsi que quiconque « ne fut pas trouvé dans le livre de vie, dans l’étang de feu » (Apocalypse 20 :14-15).

Selon le verset suivant, Apocalypse 21 :1, après que Dieu aura purifié la terre du péché avec le feu, il créera  » un nouveau ciel et une nouvelle terre. «  

-

3. PENDANT COMBIEN DE TEMPS LE FEU ÉTERNEL BRÛLERA-T-IL ?

Plusieurs croyants et dénominations acceptent l’idée que le feu éternel durera pour toujours, et conduira à un tourment éternel. Considérons attentivement des versets qui décrivent comment Dieu traite le péché et les pécheurs.

17-15

« Au milieu d’une flamme de feu pour punir … ceux qui n’obéissent pas à l’Évangile de notre Seigneur Jésus. Ils auront pour CHÂTIMENT UNE RUINE ÉTERNELLE, loin de la face du Seigneur et de la gloire de sa force. » -2 Thessaloniciens 1 : 8, 9.

Remarquez que « ruine éternelle » n’est pas la même chose que « tourment éternel ». Elle signifie tout simplement une destruction définitive. L’effet est la mort pour toujours.

Pierre associe le jour du jugement avec la « destruction des hommes impies. » (2 Pierre 3 : 7).

Selon Jésus, l’impie périt dans le feu éternel (Matthieu 10 : 28).

Dans l’Apocalypse, Jésus précise : « Celui qui vaincra n’aura pas à souffrir la seconde mort. » (Apocalypse 2 :11).

Dans Jean 3 : 16, Jésus explique que Dieu « a donné son Fils unique, » afin que ceux qui croient ne « périssent pas, mais qu’ils aient la vie éternelle. »

Jésus fait le contraste entre deux sorts : la vie éternelle, ou la perdition et non pas le fait de brûler éternellement. Nous devons conclure que le feu éternel a décidément une fin; il a pour résultat la mort et la destruction des méchants.

À travers les Écritures, des déclarations claires nous disent que les méchants seront détruits. « Les méchants seront retranchés » (Psaume 37 : 28), ils « périront » (2 Pierre 2 : 12), Le feu réduira en cendres (Malachie 4 : 1-3), « Le salaire du péché c’est la mort » et non pas la vie éternelle dans le feu éternel ; (Romains 6 : 23).

Dans Matthieu 25 :41, Jésus parle « du feu éternel préparé pour le diable et ses anges. » 

Le mot « éternel » suggère-t-il que le feu éternel est pour toujours ?

SODOMEJude, au chapitre 7 présente Sodome et Gomorrhe comme « l’exemple de ceux qui subirent le châtiment du feu éternel. » Évidemment, ces villes ne sont plus en train de brûler aujourd’hui.

Mais le feu ÉTAIT « éternel » dans le sens qu’il provoqua une destruction par une condamnation définitive. Éternel signifie donc : sans possibilité de changement.

Dans 2 Pierre 2 : 6 on parle encore du feu éternel. Mais ce verset dit clairement que Dieu « a condamné à la destruction et réduit en cendres les villes de Sodome et de Gomorrhe, les donnant comme exemples aux impies à venir. »

Les impies de Sodome et de Gomorrhe n’agonisent plus aujourd’hui; ils furent réduits en cendres depuis bien longtemps. Cependant, le feu qui les détruisit est « éternel » dans ses conséquences. Ce fut une destruction définitive.19_pict6

Étant donné que le livre d’Apocalypse utilise un langage symbolique si coloré, certains de ses passages ont été mal compris. Par exemple, en parlant des perdus, Apocalypse 14 :11 dit : « la fumée de leur tourment monte au siècle des siècles. » Cela fait penser à une souffrance sans fin. Mais une fois de plus, laissons l’Écriture interpréter l’Écriture.

« Au siècle des siècles », « pour toujours » sont des expressions dont le sens doit se traduire et se traduit souvent dans la Bible par « à tout jamais » ou « une fois pour toute ».

Alors, nous devons chercher à comprendre comment l’Écriture utilise un langage symbolique ou poétique. La fumée qui monte pour toujours de l’étang de feu est un moyen frappant d’exprimer la destruction éternelle.

Apocalypse 21 :8 nous dit clairement que l’étang de feu et de soufre qui brûle « est la seconde mort. » le feu éternel a donc une fin. Les méchants sont consumés et détruits.

Le but de la destruction finale dans le feu éternel est de débarrasser l’univers du péché, et non de préserver le péché à jamais. C’est extrêmement difficile d’imaginer que le Christ qui pleura sur le sort de Jérusalem et qui pardonna à ceux qui le mirent à mort, serait en mesure de passer l’éternité à contempler l’agonie des condamnés.

 Définitivement le « feu éternel » a une fin. À la fin des 1 000 ans, Dieu fera pleuvoir le feu du ciel et éliminera le diable, ses anges et les méchants qui s’accrochèrent à leurs péchés. Le « feu descendra du ciel et les dévorera » (Apocalypse 20 : 9).

Selon Jésus, ce feu « ne s’éteint point » (Matthieu 3 : 12). Pour bien comprendre le symbolisme de « feu éternel qui ne s’éteint point », il faut étudier ce qu’est la Géhenne.

17-05

Au temps de Jésus, Jérusalem jetait ses détritus dans une vallée appelée Géhenne. Chaque jour, le feu était sans cesse alimenté par les déchets qu’on y déposait.

D’où l’expression de Jésus : « ne s’éteint point », mais si aucun déchets n’y parvenait plus, le feu finirait par s’éteindre. Tant que des hommes alimentent ce feu, il brûle de façon permanente. Il en sera de même au jour du jugement final.

Par ce symbolisme, on comprend que, Lorsque les impies seront détruits, la permanence de ce feu qui est un symbole de destruction n’aura plus de raison d’être. C’est ainsi qui faut comprendre la signification de « feu éternel ».

Dieu promet de créer une nouvelle terre de ce feu purificateur. Les anciennes souffrances seront oubliées, et « on n’y entendra plus le bruit des pleurs et le bruit des cris » (Ésaïe 65 : 16-19).

Quel beau jour ce sera ! Toutes les causes de chagrin auront disparu. Dieu effacera les blessures du péché de tous les cœurs, et notre bonheur sera complet.

-

4. POURQUOI DOIT-IL Y AVOIR UN FEU ÉTERNEL ?

Au commencement Dieu créa un monde parfait. Mais le péché y fit son entrée et produisit le désastre, la ruine et la mort.

Si en entrant chez vous un soir, vous trouviez votre maison pillée ou démolie, la laisseriez-vous ainsi pour toujours?

Pas du tout. Vous la balaieriez, vous la nettoieriez à fond, et vous jetteriez les meubles qui ne pourraient plus être réparés.

17-13

Dieu fera de même. Il effacera pour toujours les ravages et la pollution du péché en créant une nouvelle terre à sa place. En détruisant ce monde, le dessein de Dieu est de préparer la voie à un monde parfait pour les rachetés.

Mais Dieu est confronté à un sérieux problème parce que non seulement le péché a ravagé le monde physique, il a aussi infecté les gens. Le péché a troublé nos rapports avec lui et avec nos semblables.

L’humanité souffre encore de la maltraitance des enfants, du terrorisme, de la solitude et de mille autres cancers de l’âme.

Dieu devra un jour détruire le péché parce que ce dernier détruit les gens.

Le dilemme de Dieu est comme suit : comment éliminer le virus mortel du péché de ce monde sans toutefois détruire tous les gens qui en sont affectés. Sa solution fut de prendre sur lui le virus en la personne de Christ. Il permit au cancer du péché de le détruire à la croix. Par conséquent :

« Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner et pour nous PURIFIER DE TOUTE INIQUITÉ. » -1 Jean 1 : 9. 

Dieu offre sa solution au problème du péché à tous gratuitement. 

Mais malheureusement, certains s’attachent à la maladie du péché.

Dieu nous supplie, mais ne forcera personne à choisir la vie éternelle. Ceux qui rejettent sa solution seront finalement consumés par la maladie du péché.

Voici la vraie raison du feu éternel :

17-14

« Car j’ai appelé et vous n’avez point répondu, j’ai parlé, et vous n’avez point écouté; mais vous avez fait ce qui est mal à mes yeux, et vous avez choisi ce qui me déplaît. » -Ésaïe 65 : 12.

Séparé de Jésus par leur propre choix, les méchants découvriront que la seule solution est la mort éternelle.

-

5. QUEL SERA LE PRIX DE LA PERDITION ?

Même si les Écritures n’enseignent pas que le feu éternel produit une souffrance sans fin, il nous fait tout de même comprendre que le fait d’être perdu représente une expérience terrible. Les impies ne connaîtront pas la vie éternelle.

Quelle horreur de constater que la joie de la vie éternelle avec Dieu leur a échappé, et qu’ils ne pourront jamais plus expérimenter le bonheur d’une relation parfaite et aimante à travers les âges.

19_pict9Quand le Christ fut suspendu à la croix et que les péchés du monde le séparaient de son Père, il a dû ressentir comme pour lui-même l’agonie de la perte éternelle.

Alors que les méchants regarderont au vide noir qui sera devant eux, ils ne verront que la destruction éternelle. Ils mourront sans espoir d’une autre résurrection car il n’y aura plus en eux la volonté d’être changé.

Ils verront aussi comment ils avaient sans cesse rejeté le Christ quand il s’approchait d’eux avec amour.

À la fin, ils fléchiront les genoux pour reconnaître la justice de Dieu et son amour : « et que toute langue confesse que Jésus Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. » (Philippiens 2 :10, 11).

C’est pourquoi les auteurs bibliques nous montrent de façon urgente le poids de nos choix et les déclarations du Christ :

« Nous vous exhortons à ne pas recevoir la grâce de Dieu en vain. Car il dit : Au temps favorable je t’ai exaucé, au jour du salut je t’ai secouru.

Voici MAINTENANT le temps favorable. Voici MAINTENANT le jour du salut. » - 2 Corinthiens 6 : 1-2.

Je ne puis penser à une tragédie plus grave que celle de quelqu’un qui aurait méprisé le sacrifice infini de Jésus en choisissant d’être perdu. Les possibilités sont très claires : la destruction éternelle, une inexistence éternelle, ou une amitié éternelle avec Christ qui comble nos plus chers désirs.

-

17-11

Les mains que Jésus vous tend aujourd’hui porteront éternellement la marque des clous pour votre bonheur éternel.

Que choisissez-vous ? Pourquoi ne pas vous assurer de votre sort en Jésus-Christ dès maintenant ?

 

 

Le même sujet en 2 vidéos sur la chaine canadienne « Il est écrit »:

Vidéo 1 : VÉRITÉS SUR L’ENFER.

Sans titre 1

Vidéo 2 : ENFER ÉTERNEL ?

Sans titre 2