7eme ÉTAPE :

PEUR DU LENDEMAIN ?

-

7-01

Les docteurs Patricia et David Mrazek constatèrent beaucoup de tristesse dans leur carrière. En tant que pédiatres spécialistes, ils eurent à traiter beaucoup d’enfants malades. Mais ils furent étonnés de voir que certains enfants se remettaient d’une crise tandis que d’autres en furent abattus. Pourquoi un enfant va-t-il au collège tandis qu’un autre s’adonne à la drogue ? Pourquoi certains enfants maltraités deviennent à leur tour des abuseurs tandis que d’autres deviennent de bons parents ?

Les Mrazek firent un sondage pour trouver des réponses à ces questions. Dans leur étude, un trait dominant caractérisait les enfants qui survécurent au traumatisme et se taillèrent des positions enviables. Le secret ? « Une conception de la vie fondée sur l’optimisme et l’espoir. »

L’espoir faisait la différence. L’espérance, plus que toute autre chose, nous aide à surmonter les obstacles.

Les humains ont désespérément besoin d’espoir. Mais comment l’obtenir ? C’est difficile de le trouver dans notre monde jusqu’à ce que nous le considérions dans la perspective des prophéties bibliques. Cette étude examine une prophétie remarquable qui a donné à de nombreuses personnes une espérance sûre et solide.

-

1. UNE PROPHÉTIE BIBLIQUE ÉTONNANTE

Environ 500 ans avant la naissance de Christ, Dieu donna au monde un curieux aperçu de l’avenir par le biais du prophète Daniel. Dieu présenta une ébauche de l’histoire du monde 2500 ans à l’avance. Elle s’étend de l’époque de Daniel jusqu’à nos jours.

Cette prophétie commença dans un songe que Dieu donna à Nebucadnetzar, roi de Babylone, il y a 2500 ans. Le rêve bouleversa le monarque, mais il ne pouvait pas s’en rappeler à son réveil! Quand aucun sage de Babylone ne put aider le roi à se rappeler de son rêve ou à l’interpréter, un jeune captif hébreu appelé Daniel arriva sur la scène en disant que le Dieu des cieux peut révéler tous les mystères.

Debout devant le roi, Daniel déclara catégoriquement:

7_pict2« O roi, tu regardais et tu voyais UNE GRANDE STATUE ; cette statue était immense, d’une splendeur extraordinaire, et son aspect était terrible.

La tête de cette statue était d’or pur; sa poitrine et ses bras étaient d’argent ; son ventre et ses cuisses étaient d’airain; ses jambes, de fer; ses pieds, en partie de fer et en partie d’argile.

Tu regardais, lorsqu’une pierre se détacha sans le secours d’aucune main, frappa les pieds de fer et d’argile de la statue, et les mit en pièces.

Alors le fer, l’argile, l’airain, l’argent et l’or, furent brisés ensemble, et devinrent comme la balle qui s’échappe d’une aire en été; le vent les emporta, et nulle trace n’en fut retrouvée.

Mais la PIERRE QUI AVAIT FRAPPÉ LA STATUE devint une grande montagne et remplit toute la terre. » – Daniel 2 : 31-35. (À moins d’avis contraire, les textes bibliques cités sont tirés de la Bible Louis Segond.)

À première vue, cette statue n’a rien à voir avec l’espoir pour un monde troublé, mais attendez.

-

2. L’INTERPRÉTATION DE LA PROPHÉTIE

Après avoir dit à Nebucadnetzar tout ce qu’il a vu dans la vision, le prophète Daniel ajouta :

« Voilà le songe. Nous en donnerons l’explication devant le roi. »
-Daniel 2 : 36.

7_pict3LA TÊTE D’OR : Que dit Daniel au roi au sujet de la puissance mondiale que représente la tête d’or ?

« O roi, tu es le roi des rois, car le Dieu des cieux t’a donné l’empire, la puissance, la force et la gloire… C’EST TOI QUI ES LA TÊTE D’OR. » – Daniel 2 : 37, 38.

Daniel dit au chef du plus grand empire de ce monde : « Nebucadnetzar, Dieu te fait savoir que Babylone, ton empire, est représenté par la tête d’or de la statue. »

7_pict4LA POITRINE ET LES BRAS D’ARGENT : Du point de vue humain, Babylone ressemblait à un empire qui durerait éternellement. Mais d’après la prophétie, qu’adviendrait-il ensuite ?

« Après toi, il s’élèvera un autre royaume, moindre que le tien. » – Daniel 2 : 39.

Comme Dieu l’avait prédit, le royaume de Nebucadnetzar tomba en ruine lorsque Cyrus, le général de Perse renversa l’empire babylonien en 539 av. J.-C. Alors la poitrine et les bras d’argent représentent la Médo-Perse, un autre empire puissant.

7_pict5LE VENTRE ET LES CUISSES DE BRONZE : Que représente cette partie de la grande image de métal ?

« Puis un troisième royaume, qui sera d’airain, dominera sur toute la terre. » – Daniel 2 : 39.

Le ventre et les cuisses d’airain de l’image représentent le royaume de Grèce. Alexandre le Grand conquit les Mèdes et les Perses, et ainsi la Grèce devint le troisième empire mondial. Elle régna entre 331 et 168 av. J.-C.

7_pict6LES JAMBES DE FER :

« Il y aura un quatrième royaume, fort comme du fer ; de même que le fer brise et rompt tout, il brisera et rompra tout, comme le fer qui met tout en pièces.  » – Daniel 2 : 40.

Après la mort d’Alexandre, son empire s’affaiblit et se divisa en fractions rivales et finalement en 168 av. J. C., à la bataille de Pydna « l’empire de fer » de Rome écrasa la Grèce.

César Auguste dirigeait l’empire de Rome au moment de la naissance de Jésus il y a deux mille ans (Luc 2 : 1). Le Christ et ses disciples vécurent durant la période représentée par les jambes de fer.

Gibbon, l’historien du 18e siècle avait sûrement la prophétie de Daniel à l’esprit quand il écrivit : « Les images d’or, d’argent, ou d’airain qui auraient pu servir pour représenter les nations et leurs rois ont été successivement mises en pièces par la monarchie de fer de Rome. » – Edward Gibbon, l’Histoire du déclin et de la chute de l’Empire romain (John D. Davis et compagnie), vol. 4, p. 89.

Pensez à cette prédiction du point de vue humain. Comment Daniel qui vivait à l’époque de Babylone pourrait-il savoir combien d’empires se succèderaient des siècles plus tard ?

Nous avons du mal à prédire ce qui adviendra du marché boursier dans une semaine. Mais Babylone, la Médo-Perse, la Grèce et la Rome se sont succédés tel que prédit, comme des écoliers obéissants qui se mettent en rang.

Dieu dirige-t-il l’avenir ? Pouvons-nous espérer sur la base de son grand plan ? La réponse est un oui sans équivoque !

7_pict7LES PIEDS ET LES ORTEILS DE FER ET D’AIRAIN : Y aura-t-il un cinquième gouvernement mondial à suivre Rome?

« Et comme tu as vu les pieds et les orteils en partie d’argile de potier et en partie de fer, CE ROYAUME SERA DIVISÉ ; mais il y aura en lui quelque chose de la force du fer, parce que tu as vu le fer mêlé avec l’argile. Et comme les doigts des pieds étaient en partie de fer et en partie d’argile, ce royaume sera en partie fort et en partie fragile. » – Daniel 2 : 41, 42.

Le prophète ne prédit pas un cinquième empire mondial, mais la division de la monarchie de fer de Rome. Elle sera divisée en dix royaumes tels que symbolisés par les pieds et les orteils de l’image.

Cela s’est-il vraiment produit ? Certainement ! Au cours des quatrième et cinquième siècles de l’ère chrétienne, des envahisseurs barbares venant du Nord se jetèrent sur l’Empire romain qui était en décadence et le frappèrent sans pitié.

Finalement, dix des tribus obtinrent la majeure partie du territoire de l’Ouest et dix nations distinctes et indépendantes s’établirent dans les limites de l’Europe. Alors, les orteils représentent les nations modernes de l’Europe d’aujourd’hui.

-

3. NOTRE ÉPOQUE DANS LA PROPHÉTIE BIBLIQUE 

La prophétie de Daniel, prédit-elle que des efforts seraient faits pour unir ces nations de l’Europe sous un seul chef ?

« Tu as vu le fer mêlé avec l’argile, parce qu’ILS SE MÊLERONT par des alliances humaines ; mais ILS NE SERONT POINT UNIS L’UN À L’AUTRE, de même que le fer ne s’allie point avec l’argile. » -Daniel 2 : 43. 

À maintes reprises, des chefs puissants ont essayé en vain d’unifier l’Europe. Plus que tout autre 7_pict8homme, Napoléon était sur le point d’unifier l’Europe divisée, mais il avait sans doute cette prophétie à l’esprit alors qu’il s’enfuit vaincu du champ de bataille de Waterloo en s’écriant : « Le Dieu tout-puissant est trop pour moi ! »

Kaiser Wilhelm II et Adolf Hitler créèrent les forces armées les plus puissantes de leur époque, mais aucun d’eux ne put unifier l’Europe. Pourquoi ? Parce que la Parole de Dieu était en jeu : « Les peuples se mêleront, mais ils ne resteront pas unis.  » Les résultats des deux guerres mondiales confirment que Dieu tient l’avenir dans ses mains.

En bout de ligne, il contrôle tout. Certainement cela suffit pour nous donner l’espoir, le repos d’esprit et la confiance en son plan pour nos vies.


DIX ORTEILS – DIX TRIBUS MAJEURES DANS L’EMPIRE ROMAIN OCCIDENTAL

Anglo-Saxons (Angleterre)
Alémans (Allemagne)
Francs (France)
Lombards (Italie)
Ostrogoths (Détruits plus tard)
Visigoths (Espagne)
Burgondes (Suisse)
Vandales (Afrique du Nord, détruits plus tard)
Suève (Portugal)
Hérules (Disparus après quelques siècles)


 -4. UN APERÇU DE L’AVENIR

A40

Il n’y a qu’une seule partie de la prophétie de Daniel qui n’a pas encore trouvé son accomplissement. Que signifie la pierre qui frappa la statue à ses pieds, la réduisit en poudre et devint à son tour une grande montagne qui remplit toute la terre ?

« DANS LE TEMPS DE CES ROIS (les nations modernes de l’Europe), LE DIEU DES CIEUX SUSCITERA UN ROYAUME qui ne sera jamais détruit et qui ne passera point sous la domination d’un autre peuple; il brisera et anéantira tous ces royaumes-là, et LUI-MÊME SUBSISTERA ÉTERNELLEMENT. » – Daniel 2 : 44.

« Ces rois » peuvent seulement faire allusion aux rois symbolisés par les pieds et les orteils de la statue. La pierre qui s’est détachée sans le secours d’aucune main doit frapper la statue et la réduire en pièces et remplira ensuite toute la terre (versets 34, 35, 45).

La Bible prédit que Jésus va bientôt apparaître dans le ciel à la vue de tous pour établir un royaume, son royaume de bonheur et de paix. Alors Christ, le Rocher des siècles et le Roi des rois, régnera sur le monde à jamais! Aucun royaume ne pourra subsister éternellement si celui-ci vient d’un homme ou d’un système. Cette pierre est donc bien Jésus-Christ. Jésus est appelé dans la Bible la pierre de l’angle ou le Rocher sur lequel les méchants se brisent.

7_pict9Tout ce qui est dans la prédication de Daniel 2 s’est passé, à l’exception du dernier acte : la pierre qui frappe la statue. Selon l’horaire de Dieu, nous nous approchons maintenant de la grande finale, l’apparition de Jésus-Christ dans le ciel venant chercher ceux qui le désire.

Le Fils de Dieu, est sur le point de mettre fin à la longue et sanglante lutte de l’histoire de l’humanité et d’établir son royaume éternel d’amour et de grâce. Les trois prochaines études vont vous éclairer davantage :

UN RETOUR TANT ATTENDU !

UN ENDROIT SI MERVEILLEUX !

IDENTIFICATION D’UNE ÉPOQUE.

-

5. LE RÊVE DU ROI ET VOUS 

Cette prophétie révèle la main de Dieu dans l’édification et la chute des nations. Dieu connaît le passé, et cette prophétie biblique montre clairement qu’il connaît aussi l’avenir. Si Dieu dirige les mouvements des nations avec tant de précision, il peut certainement guider la vie de chaque être humain. Jésus nous assure que :

« Même les cheveux de votre tête sont tous comptés. Ne craignez donc point » – Matthieu 10 : 30-31.

La foi que Jésus nous donne peut devenir l’antidote à toutes nos craintes. L’espoir qu’il inspire peut servir d’ancre à nos âmes (Hébreux 6 : 19).

7-05

Le savant humaniste du 16e siècle, Érasme, raconte un incident survenu lors d’un voyage en mer qui l’a marqué pour le reste de sa vie. Son navire fut pris dans une tempête.

Quand les vagues amères s’abattirent sur le bateau et qu’il commença à se briser, les marins prirent peur. Les passagers étaient affolés. La plupart implorèrent leurs saints, chantèrent des cantiques et prièrent de toutes leurs forces.

7-10

Cependant, Érasme remarqua un passager qui agissait différemment. « Parmi nous tous, » écrivit-il, la personne qui avait le plus de sang-froid était une jeune femme qui tenait un bébé dans ses bras. Elle fut la seule à ne pas crier, hurler ou faire du marchandage avec le ciel. Elle ne fit que prier calmement tout en serrant le bébé sur son cœur. Érasme comprit que cette prière ne fut que la suite de sa vie de prière. Elle semblait s’en remettre à Dieu.

Quand le bateau commença à sombrer, on mit la jeune mère sur une planche, on lui donna un espar pour lui servir d’aviron, alors qu’elle affrontait les vagues. Elle dut tenir son bébé avec une main et essayer de ramer avec l’autre. Peu de gens croyaient qu’elle survivrait à la mer en furie. Mais sa foi et son calme furent récompensés. Elle et son enfant furent les premiers à atteindre le rivage.

La foi en un Dieu digne de confiance peut faire toute la différence, même quand notre monde semble s’effondrer autour de nous.

Nous ne sommes pas en train de ramer tous seuls. Une plus grosse main nous soutient et nous guide.

Si vous venez à Dieu de tout cœur, il vous donnera une foi inébranlable. Découvrez la paix surnaturelle que Jésus promet.

« Je vous laisse la paix, je vous donne la paix. … Que votre cœur ne se trouble point et ne s’alarme point. »  - Jean 14 : 27.

Avez-vous cette paix ? Si oui, remerciez Jésus, votre Sauveur. Sinon, pourquoi ne pas l’inviter dans votre cœur aujourd’hui ?

A25