26eme ÉTAPE :

TROIS Messages TRÈS Spéciaux.

-

26-01

Ramon Umashankar naquit dans une famille brahmane. Dès son jeune âge, ses tuteurs lui dirent qu’il était un dieu et que pour atteindre sa divinité il devait pratiquer le yoga et la méditation. Mais rendu à l’adolescence, Ramon commença par se demander s’il pouvait vraiment trouver Dieu parmi les diverses idoles que l’on adorait dans les temples hindous.

26-02

Ramon se mit à examiner la Bible et les déclarations du Christ. Il avait toujours admiré Jésus pour son humilité, mais maintenant Ramon venait d’apprendre que Jésus disait qu’il était le Fils unique de Dieu. Il remarqua également que de nombreux chrétiens semblaient avoir une paix que des années de méditation ne pouvaient donner. Malgré tout, Ramon était résolu de découvrir la vérité dans sa propre religion hindoue.

Un jour, il vit un film sur la vie du Christ. Il comprit pour la première fois que Jésus avait connu la souffrance et la peur en tant qu’humain. Avant cela, il croyait que Jésus s’était servi de ses forces surnaturelles pour échapper à la douleur de la crucifixion. Mais alors, il ne pouvait pas expliquer la croix. Il se demanda : « Comment ce Jésus put-il endurer un tel supplice pour des pécheurs ? »

26-03

À mesure que Ramon méditait sur la mort du Christ, il fut ému d’une telle marque d’amour. Il décida d’abandonner son statut enviable de Brahmane et de s’abandonner à Jésus, le Sauveur. En comparant l’amour incomparable du Christ, Ramon déclara : « Toutes les autres choses avaient perdu leur attrait. » Ce jeune brahmane avait découvert la vérité centrale du christianisme : Jésus, le Sauveur du monde.

-

1. QUELLE EST LA RELIGION QUI SAUVE ?

Jésus est le chemin, le seul chemin, qui mène au salut.

« Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devrions être sauvés. » – Actes 4 : 12. (À moins d’avis contraire, tous les versets sont tirés de la Version Louis Secgond.)

« Un seul Seigneur, UNE SEULE FOI, un seul baptême. » – Éphésiens 4 : 5.

Dieu ne s’impose pas à nous, mais dans son grand amour, il cherche à nous convaincre en la personne de Jésus Christ.

« Quiconque voit le Fils et croit en lui aura la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. » - Jean 6 : 40.

-

2. DIEU A-T-IL UN MESSAGE SPÉCIAL POUR LES CHRÉTIENS DE NOTRE ÉPOQUE ?

Oui. Ce message à trois volets apparaît dans Apocalypse 14:6-16. La proclamation des messages donnés par ces trois anges atteint son apogée avec le second retour du Christ (versets 14-16).

(1) Le message du premier ange.

26-19

« Je vis un autre ange qui volait par le milieu du ciel, ayant un Évangile éternel, pour l’annoncer aux habitants de la terre, à toute nation, à toute tribu, à toute langue et à tout peuple.

Il disait d’une voix forte : Craignez Dieu, et donnez-lui gloire, car l’heure de son jugement est venue; et adorez celui qui a fait le ciel, la terre, la mer et les sources d’eau. » - Apocalypse 14 : 6, 7.

Même si l’Écriture annonce ces messages sous le symbole de trois anges ou messagers. Le message étant prophétique, les «anges» sont ici le symbole  des messagers du peuple de Dieu qui présente au monde un «évangile éternel». Le mot «ange» dans la Bible peut représenter un homme, un groupe ou une Église, car le mot «ange» signifie «messager». «Trois» est aussi symbolique. Il indique l’origine divine trinitaire.

Ils n’annoncent pas un nouvel évangile, mais « l’évangile éternel » au monde entier : « à toute nation, tribu, langue et peuple. » « L’évangile éternel » de Jésus est le même message de salut que les gens de l’Ancien Testament avaient accepté « par la foi » (Hébreux 3 : 16-19; 4 : 2 ; 11 : 1-40); les mêmes choses que Jésus lui-même a enseignées; le même évangile qui a retentit à travers les siècles de l’ère chrétienne.

Le simple évangile salvateur de Jésus-Christ avait presque disparu de l’église pendant plus de mille ans durant le Moyen Âge, mais la réforme Protestante l’a ravivé, et le peuple de Dieu le prêche dans le monde entier.

Le premier ange proclama ce même message évangélique, mais il est annoncé dans un autre cadre: un cadre mondial pour ceux qui vivent juste avant le second retour de Jésus.

Ceux qui acceptent ce message sont appelés à « craindre Dieu et à lui donner gloire [refléter son caractère]. » Ils montrent au monde le caractère aimant de Dieu, non seulement par leurs paroles, mais encore par leurs vies de témoignage dynamique. Ils offrent une révélation fascinante de ce que Dieu peut faire au moyen de gens remplis de l’Esprit du Christ.

26-05

Le cri de ce peuple : «Craignez Dieu, et donnez-lui gloire, car l’heure de son jugement est venue ;» rappelle les prophéties de Daniel.

Les chapitres 7 et 8 de Daniel nous décrit «une petite corne» qui exerce un pouvoir politico-religieux : « il prononcera des paroles contre le très haut, il opprimera les saints du très haut. Il espérera « changer les temps et la loi. »

La mise en scène dans le chapitre 8 d’un bélier et d’un bouc est une allusion au grand jour annuel des expiations : le YOUM KIPPOUR de l’ancien testament qui lui-même est une préfiguration de la fin du monde et du jugement de Dieu.

26-07

Daniel reçu pour mission d’annoncer la justice et le jugement divin ; Dieu ne fait rien au hasard car même le nom de Daniel signifie «jugement de Dieu».

Au verset 14 du chapitre 8, l’ange Gabriel communique à Daniel «jusqu’à 2300 soirs et matins, puis le sanctuaire sera purifié». C’est encore ici une allusion au jugement dernier, mais cette fois ci une date est donnée.

A la fin du 18e siècle jusqu’au milieu du 19e siècle, le monde connu un grand réveil religieux et de nombreuses personnes cherchèrent à comprendre les prophéties de Daniel. 63 personnes de confessions différentes et de pays différents, sans concertations vont découvrir que les 2300 soirs et matins aboutissent au milieu du 19e siècle.*

26-06

Ainsi  une  prophétie s’accomplit : «…scelle le livre jusqu’au temps de la fin. Beaucoup alors le liront et la connaissance augmentera» Daniel 12 : 4 . (*) Étude détaillée dans la série « La minute de vérité ».

Instigateur de ce réveil religieux, Dieu accompli sa volonté et les prophéties qu’il a suscitées. Il se construit un peuple venant de dénominations différentes, un peuple avide de vérité et désirant écarter les mensonges des traditions. Ce peuple possède des signes distinctifs :

- Il annonce un «évangile éternel», c’est-à-dire non frelaté, conforme à la volonté divine et donc débarrassé des scories des traditions et du spiritisme (dimanche, enfer, purgatoire, état des morts-vivants,…)

- Il annonce les prophéties de la fin des temps, le jugement, et la délivrance (retour de Jésus, millénium céleste, justice pour ceux qui cherchent Dieu, condamnation pour ceux que rejettent Dieu et condamnation de Satan et ses Démons).

- Il invite à ne pas recevoir la «marque de la bête» en persévérant à garder les 26_pict4commandements de Dieu et la foi de Jésus.

- Il accomplit la prophétie de Daniel.

En effet, un jugement ne peut commencer que si la loi est rétablie. Or Satan, par le personnage de la petite corne avait espéré «changer les temps et la loi» c’est-à-dire les commandements de Dieu.- Daniel 7 : 25.

En effet, l’idolâtrie vis-à-vis des Saints par l’adoration des statues, des images pieuses et des objets fit l’Église Catholique supprimer le second des 10 commandements.

Le seul commandement représentant une notion de temps est celui du Sabbat qui fut transposé au Dimanche par l’autorité de cette même église. (Voir étapes précédentes).

L’Église suscitée par Dieu au milieu du 19e siècle reçoit la mission de prêcher un évangile non falsifié «éternel» ou la loi juste de Dieu est rétablie, ou les vérités oubliées sur l’état des morts vont s’opposer aux tromperies de Satan, l’initiateur du spiritisme. Ainsi le monde pourra être jugé en fonction du choix qu’il fera : pour la marque de Dieu ou pour la marque de la bête.

- Ce peuple nous invite à « adorer celui qui a fait le ciel, et la terre » (Apocalypse 14 : 7).

Il s’agit d’une allusion à: Exode 20 ; 8-11, ou Dieu nous demande de « nous souvenir du jour du sabbat pour le sanctifier «  parce que « en six jour l’Éternel créa les cieux et la terre ». C’est aussi un avertissement pour ceux qui doutent que tout fut créé en une seule semaine.

- Il est persécuté : «Il (Satan) s’en alla faire la guerre au reste de sa descendance, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui retiennent le témoignage de Jésus.»

- Il est contrecarré : «plusieurs faux prophètes s’élèveront et séduiront beaucoup de gens.» Matthieu 24 : 11

Satan connaissait parfaitement les prophéties. Il savait que Dieu allait créer une nouvelle Église qui saurait dépister tous ses mensonges. C’est pourquoi l’ennemi de nos âmes ne resta pas sans activité au milieu du 19e siècle. Il sema le mensonge au travers de ses nombreuses créations, dont voici certaines :

26-18Darwin et sa théorie de l’évolution fut sa meilleure réussite. Encore une fois l’Église Catholique entre autres bafoua la parole de Dieu en acceptant cette hérésie. Une création parfaite de Dieu ne peut se conjuguer avec la sélection naturelle ni avec la mort.

Les premières apparitions de démons sous l’apparence de Marie.
26-16Si vous avez bien retenu ce qu’est l’état des morts selon la parole de Dieu et les mensonges du spiritisme, il est clair que les apparitions et les miracles de Marie sont une grande supercherie de Satan cherchant à promouvoir l’autorité de l’église catholique dont il est devenu le maître : Daniel prophétisa sur ce fait (Daniel 7 : 25,26). Les paroles de « Marie » sont conformes avec le crédo catholique mais absolument pas avec la Bible. C’est la Parole de Dieu qui dévoile la supercherie.

26-17les sœurs Fox (médiums américaines) vont donner naissance à une nouvelle aire pour le spiritisme.
Le spiritisme s’est fortement développé depuis et se développe actuellement dans pratiquement tous les foyers (voyance, astrologie, nécromancie, kinésiologie, spiritualité orientale…). Ces puissances ne viennent pas de Dieu mais de Satan.


26-15Mesmer et le mesmérisme (magnétisme) datent aussi du milieu du 19e siècle.
Cette puissance est aussi l’œuvre de Satan. Qui le
sait ou accepte de le croire aujourd’hui ? Comment croire qu’un homme puisse avoir le pouvoir d’agir à distance si ce n’est que par le pouvoir des démons ? Et comment Dieu donnerait-il un pouvoir de guérison à des gens qui ne le connaissent pas ?

Joseph Smith (le livre des Mormons).26-14
 Les visions reçues par cet homme ne sont pas conformes à l’enseignement biblique.

Russel (les Témoins de Jéhovah). 26-13
Cet enseignement n’est pas conforme au système d’interprétation biblique des prophéties.

 

(2) Le message du second ange.

« Et un autre, un second ange suivit, en disant : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande, qui a abreuvé toutes les nations du vin de la fureur de son impudicité! » - Apocalypse 14 : 8.

Le second ange annonce que « Babylone, la grande est tombée. »  Apocalypse 17 décrit la Babylone spirituelle -le christianisme apostat- comme une femme immorale (verset 5).

Elle est l’opposée de la femme pure d’Apocalypse 12 qui représente l’église chrétienne. La femme qui représente Babylone est une femme déchue qui « abreuva toutes les nations du vin de la fureur de son impudicité. »

Le vin des fausses doctrines s’est infiltré dans les formes adultères du christianisme. Le message du second ange convie le peuple de Dieu à résister aux faux enseignements d’un christianisme apostat.

26-10

Babylone représente un mélange de plusieurs formes du christianisme apostat dont le protestantisme radical et charismatique américain, le catholicisme européen et les états qui les représentent au niveau de l’Union Européenne et du nouvel ordre mondial.

Babylone est dangereuse parce qu’elle change l’image de Dieu en caricatures : Dieu comme étant vengeur et intransigeant, ou au contraire, Dieu comme un grand-père sentimental qui est trop bienveillant pour déranger les gens avec l’histoire du péché, à l’image des paroles de la chanson populaire « nous irons tous au paradis. »

Une église saine présentera une vision équilibrée de tous les attributs de Dieu et montrera comment sa justice et sa miséricorde se combinent dans la vérité d’un Dieu d’amour. Dieu invite par le moyen de cette Église les gens à « sortir de Babylone » Apocalypse 14 : 8, et à rejeter les enseignements non bibliques, les traditions humaines et à suivre les enseignements du Christ.

(3) Le message du troisième ange.

26-223

« Et un autre, un troisième ange les suivit, en disant d’une voix forte : Si quelqu’un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main, il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère…. 

Ils n’ont de repos ni jour ni nuit, ceux qui adorent la bête et son image, et quiconque reçoit la marque de son nom. C’est ici la persévérance des saints qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus » - Apocalypse 14 : 9-12. 

Dans le livre de Deutéronome, au chapitre 5, après avoir donné les dix commandements à son peuple, au chapitre 6 et aux versets 6 et 8, Dieu précise ceci :

26-221

« Et ces commandements, que je te donne aujourd’hui, seront dans ton cœur »,  « Tu les lieras comme un signe sur tes mains, et ils seront comme des fronteaux entre tes yeux. »

Le message du troisième ange divise le monde entier en deux groupes.

D’un côté se trouvent les chrétiens apostats qui  obéissent à un pouvoir politico-religieux et reçoivent sa marque sur le front ou sur la main en obéissant à de faux commandements divins.

De l’autre côté figurent ceux qui rejettent l’autorité de la bête, les sauvés qui obéissent aux commandements de Dieu et restent fidèles à Jésus. Le front représente le choix, les mains représentent la mise en action des choix.

Il est donc facile de reconnaître l’Église qui s’opposera au nouvel ordre politico-religieux mondial dont le pouvoir est de plus en plus important et qui aura la puissance de l’inquisition Catholique et du charismatisme protestant américain. Pour plus de détails, étudiez la série : «La minute de vérité».

Notez le contraste entre les deux groupes opposés. Ceux qui reçoivent la marque de la bête sont des adorateurs qui se livrent à des compromis et suivent les idées et les pratiques mises sur pied par des hommes.

Les « saints » ont les traits distinctifs suivants : « l’endurance patiente, » l’obéissance aux « commandements de Dieu, » et ils « restent fidèles à Jésus ».

Après que ces trois messages aient été proclamés dans le monde entier, Jésus reviendra pour « moissonner » les rachetés :

26-23

« Je regardai, et voici, il y avait une nuée blanche, et sur la nuée était assis quelqu’un qui ressemblait à un fils d’homme, ayant sur sa tête une couronne d’or, et dans sa main une faucille tranchante.

Et un autre ange sortit du temple, criant d’une voix forte à celui qui était assis sur la nuée : Lance ta faucille, et moissonne; car l’heure de moissonner est venue, car la moisson de la terre est mûre.

Et celui qui était assis sur la nuée jeta sa faucille sur la terre. Et la terre fut moissonnée. » - Apocalypse 14 : 14-16.

Cela remplit les cœurs de millions de chrétiens de notre époque qui ont été réunis par les messages des trois anges. Leur joie de vivre les amène à se joindre à l’apôtre Jean pour vous lancer l’invitation suivante :

« Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous.

Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ. Et nous écrivons ces choses, afin que notre joie soit parfaite. » – 1 Jean 1 : 3, 4.

Au moyen de son Esprit et de son Église, Jésus vous convie également à vous abandonner entièrement à lui :

« L’Esprit et l’épouse (l’Église) disent : Viens. Et que celui qui entende dise : Viens. Et que celui qui a soif vienne ; que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie, gratuitement. » - Apocalypse 22 : 17.

-

3. LES DEUX MOISSONS

Les messages des trois anges atteignent leur point culminant au moment où ils décrivent le retour de Jésus sur la terre pour chercher les rachetés de tous les temps (Apocalypse 14 : 14-16).

Jésus rassemble tous les sauvés et les introduit dans ses nombreuses demeures dans les cieux (Jean 14 : 1-3). Il bannit le péché, la maladie, la misère et la mort. Les sauvés commencent à vivre des vies glorieuses avec lui pour l’éternité (Apocalypse 21 : 1-4).

Jésus va aussi « vendanger » les méchants à son retour. (Revoir les étapes précédentes.)

« Un autre ange sortit du temple qui est dans le ciel, ayant lui aussi une faucille tranchante.

Et un autre ange… s’adressa d’une voix forte à celui qui avait la faucille tranchante, disant : lance ta faucille tranchante et vendange les grappes de la vigne de la terre ; car les raisins de la terre sont mûrs.

L’ange jeta sa faucille sur la terre et il vendangea la vigne de la terre, et jeta la vendange dans la grande cuve de la colère de Dieu. Et la cuve fut foulée hors de la ville; et du sang sortit de la cuve. » - Apocalypse 14 : 17-20.

Ce sera le moment tragique de la destruction finale. Ce sera un événement bien triste pour Christ parce qu’il devra détruire ceux qui refusent d’être sauvés.

Jésus « est patient avec vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais que tous parviennent à la repentance » - 2 Pierre 3 : 9.

Quand Jésus reviendra pour moissonner la récolte de la terre, dans quelle moisson serez-vous ?

30-03

D’un côté, Jésus ouvre ses mains qui ont été percées de clous, et vous supplie de prendre position avec les « saints qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus » (verset 12).

De l’autre côté crient les voix des mortels qui lancent qu’il n’est pas important d’obéir à toute la Bible et aux commandements de Dieu.

Choisissez-vous d’obéir aux idéologies et aux enseignements des hommes qui vont à l’encontre des commandements de Dieu ?

Voulez-vous au contraire obéir à l’évangile éternel de Jésus ?

Désirez-vous garder les commandements de Dieu et rester fidèle à Jésus?

26-12

Souvenez-vous que Jésus est celui qui promet d’envoyer son Saint-Esprit pour résoudre tous vos problèmes, vous consoler de tous vos chagrins et satisfaire à tous vos besoins.