22eme ÉTAPE :

S’épanouir DANS LA société.

-

22-01

Larry se plaisait à converser avec Mr. Komori qui lui offrit du thé japonais et des gâteaux de riz. Les autres invités ouvrirent leurs Bibles et le regardèrent d’un air surpris : « Pouvez-vous nous donner notre cours maintenant ?  » demanda M. Komori.

Larry faillit s’étouffer. Il pensait qu’il allait s’amuser à cette réunion et ne savait plus que dire.

En fait, Larry avait enseigné beaucoup de classes de Bible à l’École chrétienne d’anglais au Japon où il travaillait. Mais il les avait toutes planifiées. Il pouvait donner des renseignements sur la Bible facilement, mais parler de Dieu spontanément était une autre chose.

Larry avait entendu toutes les histoires de la Bible depuis son enfance. Mais au point de vue personnel, elles n’avaient pas eu un grand effet sur lui. Il savait que certaines des choses qu’il faisait étaient mauvaises aux yeux de Dieu.

Comment pourrait-il parler aux autres d’un Dieu qu’il ne connaissait pas vraiment ?

Assis sur le sofa, entouré de gens intéressants, sa charade allait s’effondrer. Tout à coup, un verset lui vint à l’esprit. Il s’agissait du Saint-Esprit qui nous dirait quoi dire quand nous sommes amenés devant des gens pour rendre témoignage (Luc 12 :12). Il supplia Dieu de l’aider et débita l’histoire qu’il connaissait le mieux : celle du Fils prodigue.

22-02

Alors qu’il décrivait comment Dieu aime même ceux qui se sont éloignés de lui, Larry fut inspiré. Ses paroles furent convaincantes. Pour la première fois de sa vie, Larry comprit combien Jésus l’aime. Cette nuit-là, Larry s’agenouilla près de son lit et donna sa vie au Seigneur.

Partager l’amour de Dieu lui fit voir que Dieu est réel et bien plus qu’une abstraction. C’était maintenant un fait qui le comblait de joie.

-

1. JÉSUS NOUS INVITE À CROÎTRE PAR LE PARTAGE

Les disciples avaient passé trois années et demie à écouter les paroles de Christ et à l’observer, puis ils furent témoins de sa mort et de sa résurrection. Alors que Jésus s’apprêtait à retourner au ciel, il ordonna aux disciples d’être ses représentants personnels :

22-03

« VOUS RECEVREZ UNE PUISSANCE, le Saint-Esprit survenant sur vous et VOUS SEREZ MES TÉMOINS… jusqu’aux extrémités de la terre. » - Actes 1 : 8. (À moins d’avis contraire, les textes bibliques cités sont tirés de la Bible Louis Segond.)

Quand les disciples de Jésus se donnèrent à lui sans réserve au moment de la Pentecôte, le Christ ressuscité transforma leur vie par la puissance du Saint-Esprit.

Ils devinrent des témoins, non seulement de la résurrection de Jésus et de son ascension, mais aussi de la puissance de sa résurrection qui avait changé leurs vies.

En tant que chrétiens, nous sommes aussi des témoins de la résurrection de Jésus parce que nous avons senti un renouveau dans nos vies.

« Mais à cause du grand amour dont il nous a aimés, DIEU qui est riche en miséricorde, NOUS A RENDUS À LA VIE AVEC CHRIST, nous qui étions morts par nos offenses, C’est par la grâce que vous êtes sauvés.

ET DIEU NOUS A RESSUSCITÉS AVEC CHRIST… AFIN DE MONTRER L’INFINIE RICHESSE DE SA GRÂCE par sa bonté envers nous en Jésus-Christ. » - Éphésiens 2 : 4-7.

Nous avons été rendus à la vie avec Christ, afin de « montrer l’infinie richesse de sa grâce. »

Et il nous demande de raconter au monde entier ce qu’il peut faire dans la vie de quelqu’un. Il a promis de nous « accompagner dans nos démarches » (Matthieu 28 : 19- 20).

22-04

HMS Richards, le fondateur de l’émission de radio la Voix de l’Espérance, rendit ce témoignage : « J’ai vu le changement qui s’est produit dans les cœurs de ceux qui ont entendu l’Évangile de Christ.

J’ai visité des pays où les noms de Dieu et de Christ n’étaient pas connus du tout. J’ai vu ces gens passer de la souillure à la propreté, de la maladie à la santé, de la peur constante des mauvais esprits à la joie de la vie chrétienne.

J’ai vu les changements opérés dans la condition des femmes. J’ai vu ceux qui vivaient dans les ténèbres païennes transformer leurs maisons en véritables foyers chrétiens. Je sais que l’Évangile de Christ… « est la puissance de Dieu pour le salut » (Romains 1 : 16).

Je sais que quand l’Église annonce l’Évangile, des changements se produisent dans les cœurs et dans les foyers, et ils se manifestent dans la vie de ceux qui répondent à son appel. »

Nous sommes de faibles humains, mais Dieu nous a donné une part à jouer dans ce beau travail parce que le partage fait partie intégrante de notre croissance.

Nous devons exprimer notre foi pour qu’elle demeure fervente. Comme Larry l’a remarqué, partager notre foi nous permet de la vivre pleinement et favorise notre croissance.

-

2. NOUS PARTAGEONS CHRIST PAR NOTRE FAÇON DE VIVRE

22-05

Un jeune homme qui avait grandi dans un foyer abusif fit la remarque suivante : « Mes parents m’avaient donné une fausse image de Dieu par leur exemple. Je n’ai jamais connu une personne proche de moi qui m’aime. »

Ceux qui nous entourent ont désespérément besoin de quelqu’un qui leur donnera une vision saine de Dieu.

Ils ont besoin de quelqu’un proche de nous qui puissent démontrer les vertus chrétiennes. Notre sermon le plus puissant est bien souvent notre façon de vivre.

Avant que quelqu’un fasse attention à votre savoir, il doit savoir à quel point vous l’aimez. Pierre nous exhorte ainsi :

22-12

« Ayez au milieu des païens (les non-croyants) UNE BONNE CONDUITE afin qu’ILS REMARQUENT VOS BONNES ŒUVRES ET GLORIFIENT DIEU… parce que CHRIST A SOUFFERT POUR VOUS, VOUS LAISSANT UN EXEMPLE AFIN QUE VOUS SUIVIEZ SES TRACES. » - 1 Pierre 2 : 12, 21.

Puisque « Christ a souffert » à notre place au calvaire, nous avons un grand exemple d’amour sous les yeux. Cet amour reproduit en nous, comme des actes de bonté envers autrui, pourra devenir une force puissante qui attire les non-croyants à Dieu. 

-

3. NOUS PARTAGEONS LA FOI PAR NOTRE FAÇON DE PENSER

22-07

Quand le diable rusé surprit Jésus dans le désert avec des tromperies sur l’appétit, l’orgueil, et la présomption, Jésus lutta contre lui victorieusement en citant les Saintes Écritures (Matthieu 4 : 4, 7, 10). Christ était prêt parce qu’il avait rempli sa pensée de versets bibliques. C’est là, dans nos pensées que la bataille se gagne ou se perd.

« Il est tel que sont les pensées dans son âme. » - Proverbes 23 : 7.

Les chrétiens authentiques pensent spirituellement. Ils se concentrent sur les qualités qu’ils désirent acquérir.

« Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur,… en toutes choses, PAR DES PRIÈRES ET DES SUPPLICATIONS, avec actions de grâces, faites connaître vos besoins à Dieu.

Et la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence GARDERA VOS CŒURS ET VOS PENSÉES en Jésus-Christ.

Au reste, frères, que tout ce qui est VRAI, tout ce qui est HONORABLE, tout ce qui est JUSTE, tout ce qui est PUR, tout ce qui est AIMABLE, tout ce qui MÉRITE L’APPROBATION, ce qui est VERTUEUX ET DIGNE DE LOUANGE soit l’objet de vos pensées… Et le Dieu de paix sera avec vous. » - Philippiens 4 : 4-9.

-

4. NOUS TÉMOIGNONS POUR DIEU PAR NOTRE APPARENCE

La simplicité dans les vêtements et les parures a toujours été la marque du vrai chrétien. Idéalement, les autres devraient être attirés à nous en tant que chrétiens non par ce que nous disons au sujet de la mode, mais par ce que notre vie révèle sur Jésus.

-

5. NOUS TÉMOIGNONS POUR DIEU PAR NOTRE FAÇON D’AGIR

22-08

L’historien Edward Gibbon nous dit que quand Galérius pilla le camp des Perses, un sac de cuir tomba aux mains d’un soldat. Cet homme conserva le sac mais jeta les précieuses perles.

Le sort de ceux qui s’accrochent aux choses superficielles que le monde peut offrir, tout en laissant de côté Jésus, la Perle de grand prix, est pire que celui du soldat qui se livrait au pillage. Il ne s’agit pas seulement d’une fortune qui peut nous échapper, mais du salut éternel. La Bible nous dit :

« N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde.

Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui;

car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde.

Et le monde passe et sa convoitise aussi; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement. » -1 Jean 2 : 15-17.

22-09

Satan s’acharne à recouvrir d’or les péchés les plus néfastes et les pires habitudes. La publicité pour les boissons alcooliques ne montre que les gens les plus jeunes, les plus beaux, ceux qui travaillent fort et ceux qui sont heureux. Nous ne voyons jamais quelqu’un qui ressemble au misérable qui trébuche en sortant d’un bar avec un sac en papier dans ses mains.

Nous devons faire attention aux fréquentations qui compromettent nos principes chrétiens (2 Corinthiens 6 :14). Évidemment, Christ veut que nous parlions de lui à nos amis non-chrétiens. Les relations personnelles sont le meilleur moyen de partager sa foi. Toutefois, il faut veiller à ce que vos relations ne vous entraînent pas dans l’ancienne façon de vivre.

Ce que nous faisons de nos vies, même les amusements que nous choisissons, ont un effet sur notre vie spirituelle. Nous devons être conscients des choses avec lesquelles nous nourrissons notre esprit.

« Je ne mettrai rien de mauvais devant mes yeux. » - Psaume 101 : 3

Si nous nourrissons nos âmes de ce qu’il y a de mieux, le mal ne pourra pas nous entraîner à son niveau. Si nous recherchons ce qui est noble pour nos foyers et nos cœurs, cela ne nuira pas à nos vies.

Seul un véritable chrétien peut rendre heureux quiconque.

-

6. NOUS TÉMOIGNONS POUR CHRIST PAR NOTRE FAÇON DE DONNER

Alors qu’il s’apprêtait à baptiser un nouveau croyant, le pasteur H.M.S. Richards remarqua que 22_pict5l’homme avait encore une bourse bien remplie dans sa poche. Richards lui demanda s’il avait oublié de laisser son argent dans le vestiaire.

L’homme répondit : « Mon portefeuille et moi serons baptisés ensemble. » Il avait compris le véritable but du christianisme : donner pour aider autrui. Les chrétiens croissent en donnant et c’est pourquoi Jésus lui-même déclare : « Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir » (Actes 20 :35).

Ce que nous donnons pour le progrès du royaume de Dieu conserve une valeur éternelle.

« Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent;

Mais AMASSEZ-VOUS DES TRÉSORS DANS LE CIEL… Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. » - Matthieu 6 : 19-21.

Quand vous donnez, n’oubliez pas ceci : « La terre et ce qu’elle renferme appartiennent à Dieu (Psaume 24 : 1), y compris l’argent et l’or (Aggée 2 : 8). Nous appartenons à Dieu parce qu’il nous a créés et parce qu’il nous a rachetés de nos péchés en payant de son sang ». (1 Corinthiens 6 : 19-20).

Tout ce que nous avons appartient à Dieu, parce c’est lui qui nous donne les capacités intellectuelles ou physique pour obtenir  ce que nous possédons (Deutéronome 8 : 18).

Combien est-ce que notre Seigneur crucifié et ressuscité nous demande de partager avec lui pour apporter l’Évangile aux autres ?

« Un homme trompe-t-il Dieu ? Mais vous me trompez. Et vous dites ‘En quoi t’avons-nous trompé ?’

22-10

DANS LES DÎMES ET DANS LES OFFRANDES… Apportez toutes les dîmes dans la maison du trésor afin qu’il y ait de la nourriture dans ma maison.

Mettez-moi de la sorte à l’épreuve, ‘dit le Seigneur l’Éternel’ et voyez si JE N’OUVRE PAS POUR VOUS LES ÉCLUSES DES CIEUX et si je ne répands pas sur vous des bénédictions en abondance. » - Malachie 3 : 8-10.

La dîme représente la « dixième partie » de nos « revenus » Voir Deutéronome 14 :22 ; Genèse 28 :22). Pour le fermier ou le marchand, le profit représente le revenu après que l’on ait enlevé les dépenses commerciales. Pour l’employé, c’est le salaire total. Le principe de la dîme est un principe moral parce qu’il implique le caractère. Quand nous négligeons d’enlever la dîme, nous « dérobons » Dieu.

22-11

La dîme appartient à Dieu et doit servir exclusivement à soutenir le ministère de Christ (1 Corinthiens 9 :14), et à achever son œuvre sur la terre afin de hâter son retour (Matthieu 24 :14).

Donner sa dîme, c’est aussi un acte de foi et un défi lancé à Dieu :

«Mettez-moi de la sorte à l’épreuve» dit Dieu, «et voyez si JE N’OUVRE PAS POUR VOUS LES ÉCLUSES DES CIEUX et si je ne répands pas sur vous des bénédictions en abondance.» Malachie 3:10

Lorsque Jésus vint vivre parmi nous, il donna son approbation à la dîme dans le Nouveau Testament (Matthieu 23 : 23). La dime est un principe divin pratiqué par la plupart des Églises Chrétiennes pour le bon fonctionnement de l’œuvre.

Si, pour une bonne cause, vous décidiez avec des amis de créer une association caritative, vous seriez prêt à y engager une partie de votre argent dans l’espoir de réussir cette entreprise. La dîme est solicitée par Dieu pour que nous continuons l’entreprise de Jésus afin qu’un maximum de personnes soient sauvées.

D’une autre manière, les offrandes permettent de répondre aux besoins d’organisations d’aide mondiale et à la proclamation de l’évangile dans le monde entier. Combien pouvons-nous donner comme offrande ? Les offrandes dépendent du choix personnel. Chacun  » devrait donner tel qu’il l’a résolu en son cœur  » (2 Corinthiens 9 : 5-7).

« Donnez et il vous sera donné. » - Luc 6 : 38.

H.M.S. Richards raconta un jour son expérience :
Un joueur invétéré assista à mes réunions à Los Angeles et je n’oublierai jamais le temps que j’ai passé à lui parler à l’arrière de l’auditorium. Il retira une liasse d’argent de 500 $ de sa poche et me la donna en disant : « Voici ma première dîme. »

« L’homme ne se portait pas bien et tout ce qu’il avait fait pendant 30 ou 40 ans était de jouer de l’argent. Alors je lui demandai : ‘Comment allez-vous vivre ?’
Il répondit : ‘Il me reste seulement cinq ou six dollars, mais les autres montants appartiennent à Dieu.’

Je poursuivis : « Qu’allez-vous faire? »

« Je ne sais pas, » répondit-il, »mais je sais que je dois payer ma dîme à Dieu, et il prendra soin de moi. »

« Et il n’a pas été déçu. La repentance de l’homme était sincère. Il s’est consacré totalement à Dieu et fut heureux. Dieu prit soin de lui jusqu’au jour de sa mort. » Dieu ne dit pas que tous les croyants fidèles deviendront riches. Mais notre Créateur ne nous laissera jamais manquer de rien.

d3lg4s1tDieu a tout donné pour nous en Jésus-Christ. Donnons-lui notre cœur dès à présent. Partageons le Christ avec les autres par notre façon de vivre, de penser, de nous présenter, d’agir et de donner.

-

Pourquoi ne pas découvrir la joie de partager ce que Dieu a fait pour vous ?