21eme ÉTAPE :

 S’épanouir ENSEMBLE.

-

21-1

Au début des années 1960, le frère André, un Hollandais, mit une caisse de Bibles dans son Volkswagen, passa les gardiens communistes et les emmena sur la frontière de la Roumanie. Il s’installa dans un hôtel et pria Dieu de le conduire au bon groupe de chrétiens, ceux qui pourraient le mieux se servir des Saintes Écritures.

Cette fin de semaine, André demanda à la réceptionniste où il pourrait trouver une Église. La réceptionniste étonnée lui dit : « Nous n’en avons pas beaucoup. De plus, vous ne pourrez pas comprendre leur langage. »

« Ne saviez-vous pas que les chrétiens parlent une sorte de langage universel ? »

« Oh, qu’est-ce que c’est ?« Ça s’appelle Agape. »

La réceptionniste n’en avait jamais entendu parler, mais André lui dit que c’était la plus belle langue du monde.

André finit par trouver plusieurs Églises avoisinantes et fixa une rencontre avec le président et le secrétaire d’une certaine dénomination. Malheureusement, bien qu’André et ces gens connaissent plusieurs langues européennes, ils n’en avaient pas une de commun. Alors ils se regardèrent les uns les autres. André avait parcouru plusieurs kilomètres avec son précieux paquet, mais il n’y avait pas moyen de savoir si ces hommes étaient de vrais chrétiens ou des espions du gouvernement.

21_pict2Finalement, il remarqua une Bible roumaine sur le pupitre du bureau. André tira une Bible hollandaise de sa poche. Il chercha 1 Corinthiens 16 :20 et tendit la Bible en pointant le nom du livre qu’ils furent à même de reconnaître. Tout à coup, leurs visages s’illuminèrent. Ils trouvèrent rapidement le même chapitre et le verset dans leurs Bibles roumaines et lurent : « Tous les frères vous saluent. Saluez-vous les uns les autres par un saint baiser. »

Les hommes sourirent à André. Puis l’un d’eux chercha Proverbes 25 : 25. André chercha le verset et lut : « Comme de l’eau fraîche pour une personne fatiguée, ainsi est une bonne nouvelle venant d’une terre lointaine. »

Ces hommes passèrent une demi-heure à converser par le seul moyen des Saintes Écritures. Ils furent si heureux de cette amitié qui transcenda les barrières culturelles qu’ils versèrent des larmes de joie. André savait qu’il venait de trouver ses frères. Quand il leur montra son lot de Bibles, les Roumains en furent ravis et l’embrassèrent à maintes reprises.

21-6

Quand il retourna à l’hôtel, la réceptionniste lui dit : « J’ai cherché le mot Agape dans le dictionnaire, mais il n’y a pas de langue nommée ainsi. C’est tout simplement un mot grec qui signifie amour. André répondit : « C’est exact. J’ai parlé cette langue tout l’après-midi. »

Avez-vous découvert ce beau langage ? Nous apprendrons dans cette étape comment Dieu peut nous faire tous entrer dans son grand cercle d’amour.

-

1. L’ÉGLISE A ÉTÉ CRÉÉE POUR LE PARTAGE

Jésus institua l’Église afin qu’elle réponde aux besoins de base des humains que sont l’amitié et le soutien.

Nous avons tous des besoins. Et c’est là la raison d’être de l’Église.

C’est un endroit où nous venons pour communier avec le prochain et nous entraider. La Bible nous montre une Église apostolique dynamique qui incita hommes et femmes à une joyeuse communion fraternelle qui s’éleva jusqu’au Dieu Tout-puissant :

« Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en COMMUNION AVEC NOUS.

Or, NOTRE COMMUNION EST AVEC LE PÈRE ET AVEC SON FILS, Jésus-Christ. Et nous écrivons ces choses afin que notre JOIE SOIT PARFAITE. » - 1 Jean 1 : 3, 4. (À moins d’avis contraire, les versets sont tirés de la Version Louis Segond.)

Une communauté de cœurs unis par le biais de contacts avec Jésus et avec les autres croyants fait l’expérience d’une « joie  parfaite ». Ils parlent tous le même langage, celui de l’amour.

Les chrétiens deviennent membres d’une grande famille. Ils deviennent frères et sœurs en Christ parce qu’ils ont tous le même esprit. Plus les croyances sont les mêmes, plus les liens entre chrétiens seront forts.

21-07

Les membres des Églises établies par les apôtres de Jésus étaient liés ensemble par leurs croyances similaires, leur amour pour Dieu et leur désir de le servir et parler au monde de sa grâce.

C’est à cause des liens étroits qui les unissaient que cette minorité de gens ordinaires souvent persécutés révolutionna le monde en y apportant le christianisme.

-

2. L’ÉTABLISSEMENT DE L’ÉGLISE DE CHRIST 

L’idée d’une organisation religieuse est-elle une invention humaine ?

Jésus compare les membres de son église aux pierres d’un édifice :

« Et vous-mêmes, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, … » - 1 Pierre: 2.5

Jésus est annoncé comme étant la pierre angulaire de son Église, la principale sur laquelle repose toute la structure :

« Car par lui, nous avons les uns et les autres accès auprès du Père dans un même Esprit. Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers ni des gens de passage ; mais vous êtes concitoyens des saints, membres de la famille de Dieu.

Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre de l’angle. En lui, tout l’édifice bien coordonné s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur. En lui, vous aussi, vous êtes édifiés ensemble pour être une habitation de Dieu en Esprit. »- Éphésiens 2 : 18-22.

 

Que put accomplir le Seigneur par la prédication de l’évangile ?

21-08

« Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Église ceux qui étaient sauvés. » - Actes 2 : 47.

Évidemment, Jésus ne laisse pas tomber ceux qui sont isolés géographiquement, mais il utilise cette image architecturale pour nous faire comprendre que pour être solides comme une bâtisse, ils nous faut être tous assemblés autour de lui. 

Quand Jésus fonda l’Église, il promit que « les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle » (Matthieu 16 :18), et l’Église chrétienne existe encore. Elle a eu des ennemis très puissants allant des empereurs romains aux dictateurs communistes, mais le sang des martyrs n’a fait que la fortifier.

Les sceptiques ont fait de leur mieux pour prouver que l’Église chrétienne n’a aucun fondement. Mais la vérité chrétienne résiste à l’adversité que sont les fausses sciences, sagesses et idéologies politiques.

L’un des plus grands défis de l’Église vint peu après qu’elle fut acceptée comme religion officielle de l’Empire Romain. L’Église devint prospère et fut souvent corrompue. Elle semblait morte spirituellement au Moyen Âge.

Mais le Seigneur a toujours préservé un noyau de croyants courageux et fidèles qui, dans les jours sombres et difficiles, se mirent à briller comme des étoiles dans une nuit sans lune.

Paul compare la relation entre Christ et l’Église à celle d’un mari tendre et protecteur envers sa femme :

21-09

« Car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur.

Or, de même que l’Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l’être à leurs maris en toutes choses.

Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’Église, et s’est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier par la parole, après l’avoir purifiée par le baptême d’eau afin de faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. » - Éphésiens 5 : 23-27.

L’Église est une famille dont chaque membre tisse des liens avec les autres membres de la famille et contribue à leur bien-être. (Éphésiens 2 :19).

Paul compare aussi l’Église à un corps humain dont Christ lui-même est la tête :

« Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui. Il est la tête du corps de l’Église. » - Colossiens 1 : 18.

Au moment de notre baptême, nous témoignons de notre foi en Jésus et devenons membre du « corps » de l’Église.

21-03

« Nous avons tous, en effet, ÉTÉ BAPTISÉS dans un seul Esprit, pour former un SEUL CORPS. » - 1 Corinthiens 12 : 13.

Le livre de l’Apocalypse montre le Christ ressuscité qui marche à travers les Églises et témoigne sa sollicitude envers elles (Apocalypse 1 : 20, 12, 13). Christ n’a jamais abandonné son peuple et ne le fera jamais.

-

3. L’ÉGLISE QUI A UN BUT

La présence à l’Église est essentielle pour un chrétien. Nous avons besoin de l’aide des autres pour garder une foi vivante et progressive.

L’Église joue aussi trois autres rôles :

(1) L’Église garde la vérité.21_pict4

En tant que « pilier et fondement de la vérité » (1 Timothée 3 : 15), l’Église soutient et défend la vérité de Dieu devant le monde. Nous avons besoin de la sagesse collective des autres croyants pour nous aider à prêter attention aux vérités essentielles des Écritures.

(2) L’Église est un exemple de ce que la grâce de Dieu peut faire pour les pécheurs.

Les changements que Christ opère dans la vie des croyants font éloge du Dieu qui nous a appelés « à sa merveilleuse lumière » (1 Pierre 2 :9).

(3) Le peuple de Dieu représente ses témoins à un monde démuni.

Juste avant de retourner au ciel, Jésus promit à ses disciples :

« Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. » - Actes 1 : 8.

21-10

Apporter le message de l’amour de Dieu au monde entier est un grand privilège pour l’Église.

-

4. ORGANISÉE POUR ÊTRE PLUS FORTE

L’Église que Christ établit avait une organisation nette. On pouvait y être inclus ou exclus (Matthieu 18 : 15-18). L’Église de Dieu nomma des dirigeants et avait un siège mondial et des lieux de culte régionaux (Actes 8 : 14, 14 : 23, 15 : 2; 1 Timothée 3 : 1-13). Quand ils reçurent le baptême, les croyants se joignaient à un groupe bien structuré (Actes 2 : 41, 47).

L’Église existe pour l’encouragement mutuel.

21-05

« Veillons les uns sur les autres, pour nous exciter à la charité et aux bonnes œuvres. N’abandonnons pas notre assemblée, comme c’est la coutume de quelques-uns ; mais EXHORTONS-NOUS RÉCIPROQUEMENT, et cela d’autant plus que vous voyez s’approcher le jour. » - Hébreux 10 : 24, 25.

Voilà en résumé le travail d’une Église saine. Ses membres s’édifient les uns les autres. Ils s’encouragent mutuellement dans la foi.

Dieu organisa son Église pour fortifier son peuple et pour servir le monde. Ensemble nous pouvons accomplir beaucoup plus que quand nous sommes isolés.

Les églises locales aident à nourrir et à vêtir les pauvres et les sans-abri dans des milliers de Centres de services à la communauté. Seul un groupe de chrétiens dévoués et bien organisés pourrait avoir une telle influence.

Christ et les apôtres ont comparé l’Église à un corps et firent remarquer que l’on a besoin de toutes les parties du corps (1 Corinthiens 12 : 21-28). Les parties du corps ne sont pas identiques, mais elles sont toutes importantes et doivent toutes travailler en harmonie.

21-11

Un œil séparé du corps ne peut pas voir. Une main coupée n’a aucune valeur. Que nous soyons un œil, une main ou tout simplement un doigt, nous ne saurions être vraiment efficace pour Christ si nous sommes seuls. Appartenir à une église, être uni aux autres membres du corps, nous fortifie, équilibre notre caractère. 

-

5. LA JOIE DE L’ADORATION 

21-04

Qu’on le veuille ou non, nous avons, au fond du cœur, un ardent besoin d’adorer Dieu et ce désir peut s’étioler si nous ne l’exprimons pas. Comment le psalmiste se sentit-il quand il eut l’idée d’aller à un lieu de culte ?

« JE SUIS DANS LA JOIE quand on me dit, Allons à la maison de L’ÉTERNEL. » - Psaume 122 : 1.

Quel est le rôle de la musique dans le culte public ?21_pict6

« Adorez l’Éternel avec joie; venez devant lui avec des chants joyeux. » - Psaume 100 : 2.

La Bible nous dit que les offrandes font partie intégrante de l’adoration.

« Apportez des offrandes et entrez dans ses parvis. Prosternez-vous devant L’ÉTERNEL avec des ornements sacrés. » - Psaume 96 : 8-9.

La prière est aussi un aspect essentiel de l’adoration.

« Venez, prosternons-nous et humilions-nous. Fléchissons le genou devant L’ÉTERNEL notre Créateur ! » – Psaume 95 : 6.

L’étude de la Bible et la prédication sont au cœur du culte dans le Nouveau Testament. Commençant par le sermon de Pierre au jour de la Pentecôte que nous trouvons dans Actes 2, et depuis l’époque des réformateurs protestants jusqu’à nos jours, tous les grands réveils religieux ont été fondés sur la prédication de la Bible.

Pourquoi ? Parce que la Parole de Dieu « est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants  » (Hébreux 4 :12-13). 

-

6. QUE DOIS-JE ATTENDRE  DE L’ÉGLISE

21-12

Certains affirment que l’Église est remplie de gens imparfaits. Henry Ward Beecher a bien raison de dire : « L’Église n’est pas une galerie pour l’exhibition de chrétiens éminents, mais une école pour éduquer ceux qui sont imparfaits. »

Étant donné qu’aucun de nous n’est parfait, l’Église ne sera jamais parfaite non plus. Dans l’une de ses paraboles, Jésus nous rappelle que l’ivraie (le mauvais grain) croît parmi le bon grain (Matthieu 13 : 24-30). Quand nous lisons les lettres de Paul dans le Nouveau Testament, nous voyons que l’Église apostolique avait de gros problèmes à résoudre.

Et bien souvent, malgré tout le bonheur qu’on y trouve, l’Église a bien des manquements. Aucun de ses membres n’est parfait en lui-même, mais chacun est parfait en croissance, car c’est Christ qui nous fait croître en son amour.

Mais n’oubliez pas qu’aucune assemblée humaine ne peut détruire ou contrarier la Grande Pierre angulaire de l’Église, à savoir Jésus lui-même. Alors dans des églises imparfaites, nous devons fixer les yeux sur le Sauveur qui s’occupe de nous et qui se sert de chacun pour le perfectionnement de tous.

En dépit de ses imperfections, l’Église lui appartient. Alors ayez le regard sur Jésus afin qu’il nous rende parfait en croissance. Personne ne peut dire que le corps d’un enfant ait atteint la maturité et la beauté d’un homme ou une femme d’une trentaine d’année ! Et pourtant le corps de l’enfant est beau et parfait en croissance.

21-02

Chacun d’entre nous est un bloc de pierre difforme lorsqu’il se présente au baptême. Mais entre les mains du sculpteur, il devient une œuvre d’art unique d’un très grand prix.

Si nous l’acceptons, telle est l’œuvre de Jésus envers chacun au sein de l’Église.

Cependant, l’Église ne peut tolérer en son sein des personnes prenant autorité pour enseigner des hérésies et contrecarrer l’œuvre de Jésus en chacun.

« CHRIST A AIMÉ L’ÉGLISE ET S’EST LIVRÉ LUI-MÊME POUR ELLE, afin de la sanctifier par la parole, après l’avoir purifiée par le baptême d’eau afin de faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable. » – Éphésiens 5 : 25-27.

L’Église est si importante aux yeux de Jésus qu’il « s’est livré lui-même pour elle » quand il mourut pour chacun de nous individuellement et pour l’Église dans son ensemble. Alors faire partie de l’Église devrait être important pour vous. La véritable église ne ressemble pas aux clichés traditionnels que nous connaissons.

Ayons confiance en Dieu, il sait ce qui est vital pour nous. Acceptons d’être membre du corps de Christ ?

-

7. TROUVER UNE ÉGLISE 

21_pict7La communion fraternelle authentique se fonde sur les Saintes Écritures et ne gravite pas autour d’un leader charismatique ou d’une grande institution.

Quand nous prenons la détermination de faire la volonté de Dieu, Il nous aide à reconnaître si l’enseignement est de Dieu ou s’il s’agit tout simplement de traditions humaines. Quand on trouve une nouvelle église, l’élément-clé est d’examiner son respect pour la Parole de Dieu et si elle y prête allégeance.

Un chrétien qui fait des progrès est celui qui ouvre son cœur et sa pensée pour accepter la vérité telle que Dieu la révèle dans sa Parole.

Il a confiance en son Père, car il sait au combien ce père l’aime précieusement.

-

Continuez à découvrir de nouvelles choses dans ces étapes, marchez dans la lumière comme Dieu vous la révèle dans la Bible, et il vous montrera sa volonté.