20eme ÉTAPE :

SIGNER LE MEILLEUR CONTRAT !

-

 

20-07

Voici une lettre fort émouvante du représentant d’une école biblique en Afrique : « Cinq ans de cela, il m’a été demandé, de visiter un prisonnier qui étudiait la Bible par correspondance (La voix de l’Espérance).

J’ai présenté la requête aux autorités de la prison qui m’ont gracieusement accordé l’autorisation de le visiter. Étant donné que l’étudiant s’intéressait profondément à ses études bibliques, je le visitai régulièrement.

Environ six mois après ma première visite, il demanda de se faire baptiser et de devenir membre d’église. Les responsables de la prison acceptèrent de mettre à notre disposition tout ce qu’il fallait pour la cérémonie. Les gardiens et les prisonniers se réunirent le jour de ce merveilleux baptême.

20_pict2Peu de temps après, notre frère fut libéré bien qu’il lui restait encore du temps à purger. Quand j’ai demandé pourquoi il fut relâché si tôt, on me répondit que sa vie avait changé si drastiquement et qu’il témoignait tant pour son Sauveur et sa religion qu’il ne pouvait plus être considéré comme un prisonnier ou être traité en tant que tel ! Cet homme a pu rejoindre sa famille et il est maintenant le responsable de l’une de nos grandes églises »

-

1. QUEL EST LE SENS DU BAPTÊME ?

Quand ce prisonnier est devenu chrétien et que sa vie a complètement changé, pourquoi était-ce important pour lui d’être baptisé ?

Dans une conversation avec Nicodème, un chef des Juifs qui vint vers Jésus de nuit, Jésus a clairement spécifié l’importance du baptême :

« … si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu… si un homme ne naît d’eau et d’Esprit. » - Jean 3 : 3, 5. (À moins d’avis contraire, les versets sont tirés de la Version Louis Second.)

Donc, selon Jésus nous devrions naître « d’eau et d’Esprit. » « Naître d’Esprit » signifie entrer dans une nouvelle vie qui entraîne un changement de nos pensées et du cœur.

En effet, l’entrée dans le royaume de Dieu comprend une nouvelle sorte d’existence appelée la nouvelle naissance. Ce n’est pas simplement raccommoder notre ancienne vie.

20-14

Le baptême d’eau est le symbole externe de ce changement interne. Dans le récit ci-dessus, ce prisonnier fut baptisé en signe de reconnaissance de son attachement à jésus et comme symbole de la transformation du caractère opérée par le Saint-Esprit.

-

2. POURQUOI DOIS-JE ME FAIRE BAPTISER ?

L’accès à la vie éternelle s’appuie sur trois grands actes du Christ :

« … Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures; il a été enseveli, et il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures. » - 1 Corinthiens 15 : 3, 4.

Jésus-Christ a rendu cela possible par sa mort, son ensevelissement et sa résurrection.

« Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c’est en SA MORT QUE NOUS AVONS ÉTÉ BAPTISÉS ?

20-12

Nous avons donc été ENSEVELIS AVEC LUI PAR LE BAPTÊME en sa mort, afin que, COMME CHRIST EST RESSUSCITÉ DES MORTS par la gloire du Père, de même nous aussi NOUS MARCHIONS EN NOUVEAUTÉ DE VIE. » – Romains 6 : 3, 4.

Christ est mort à cause de notre état de pécheur. Il a été enseveli, puis il est sorti du tombeau pour nous laver de tout mal et nous rendre « juste ». En nous faisant baptiser, nous participons à ces trois actes.

Être baptisé signifie que nous ne voulons plus faire cavalier seul. Grâce à Jésus, nous enterrons symboliquement cette ancienne vie sans Dieu et nous ressuscitons à une « nouvelle vie » avec Christ dans le cœur.

20_pict3Sa mort et sa résurrection deviennent la mort et la résurrection de notre ancienne personne. Dieu peut nous transformer en une nouvelle créature par la puissance du Saint-Esprit, comme si nous étions ressuscités des morts.

L’acte physique du baptême représente les étapes de la conversion.

D’abord, nous entrons dans l’eau, nous sommes immergés complètement comme des morts qui sont couchés dans leurs tombes et qui sont recouverts. De cette manière, nous nous identifions à la mort de Christ, mort pour nos péchés et nous y enterrons notre ancien mode de vie.

Le baptême est un enterrement, un adieu sans regret à une existence dans laquelle le péché dominait.

Ensuite, nous sommes tirés de l’eau par la personne qui nous baptise comme une personne ressuscitée sort de sa tombe.

Cela signifie que nous sommes une « nouvelle créature » entièrement dédiée à la « nouvelle vie » offerte par Dieu. C’est à lui-même que je remets les commandes de mon navire.

20-01

Seule l’immersion peut illustrer le sens réel du baptême: la mort, l’enterrement et la résurrection. Le « baptême par aspersion » ne représente pas adéquatement la nouvelle naissance.

Que signifie mourir en Christ ?

« Sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché. » - Romains 6 : 6.

Le baptême est la représentation extérieure de ce qu’une personne veut faire en elle-même : soumettre tout à Jésus. Si nous ne partageons pas tout avec Dieu, c’est comme si nous étions encore esclaves du péché.

Quand nous nous soumettons complètement à Christ, nos désirs égoïstes « deviennent impuissants » et notre transformation commence.

Qui est responsable de cette transformation ?

20-13

« J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi ; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. » - Galates 2 : 20.

Lorsque je m’identifie à la crucifixion du Christ par le baptême, j’invite l’Esprit-Saint à entrer dans ma vie pour dire: « Christ vit en moi ».

20-16

Pour placer votre vie complètement dans les mains du Christ Jésus, regardez premièrement à son sacrifice.

Ne regardez pas le péché qui vous menace, ne regardez pas votre passé et vos gémissements, à vos incapacités; regardez à ce qu’il est venu faire ici-bas. Voyez jusqu’où il est allé pour nous montrer l’amour de Dieu pour vous.

Là, vous pourrez exprimer votre solidarité avec lui :

« L’ignominie de la croix acceptée par Jésus à cause de mes péchés me touche au plus profond de mon cœur.

 Je ne veux plus blesser le cœur de jésus par mon égoïsme ; je proclame que je suis mort à mes anciennes habitudes et je réponds à l’appel de Dieu. Je me joins à Christ. »

« Dès maintenant, je veux vivre par la foi dans le Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est donné pour moi. »

En nous plaçant sous la puissance de la mort et de la résurrection du Christ, nous voyons de plus en plus ses qualités venir remplacer nos anciennes habitudes.

20-08« Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. » - 2 Corinthiens 5 : 17.

Par le baptême nous exprimons notre désir de placer notre main dans celle de Jésus et de commencer une nouvelle vie avec lui. Jésus fait en nous plus que nous ne pourrions jamais faire. Nous nous relevons de l’eau comme une « nouvelle créature » avec le pouvoir de vivre une « nouvelle vie. » 

-

3. POURQUOI JÉSUS S’EST-IL FAIT BAPTISER ?

À la Pentecôte, Pierre dit aux gens qui voulaient être libérés de leur culpabilité de « se repentir et de se faire baptiser » afin que Christ pardonne « leurs péchés » (Actes 2 : 38).

Étant donné que Jésus n’a jamais commis un seul péché, pourquoi s’est-il fait baptiser ?

20-02

« Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui… car il est convenable que nous accomplissions tout ce qui est juste. » - Matthieu 3 : 13, 15.

Jésus était sans péché. Il n’avait point besoin de se repentir. Il a été baptisé pour une autre raison : « afin d’accomplir tout ce qui est juste ». En se faisant baptiser, Jésus place un exemple positif pour nous les êtres humains pécheurs et malades. Ainsi, lorsque les croyants se font baptiser par immersion, ils marchent sur les traces de leur Maître.

Puisque Christ est mort pour nos péchés, il peut nous donner sa Justice :

« Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu. »     -2 Corinthiens 5 : 21.

Transformés de pécheurs en « saints aux yeux de Dieu », nous pouvons grandir dans cette « justice » et ainsi vivre une nouvelle vie en Christ. 

-

4. POURQUOI DOIS-JE ÊTRE IMMERGÉ ?

20-05

Christ a été immergé lors de son baptême; il n’a pas été aspergé d’eau. Jean l’a baptisé dans le fleuve du Jourdain parce qu’il y avait « BEAUCOUP D’EAU » (Jean 3 : 23). Quand Jésus a été baptisé, il descendit dans l’eau. Dès que Jésus eut été baptisé (immergé en grec), il sortit de l’eau (Matthieu 3 : 16).

Quand nous comprenons le vrai sens du baptême, nous n’avons pas de difficulté à reconnaître sa forme authentique. les catéchismes de l’église Catholique enseignent malheureusement des mensonges en faisant croire que le baptême de Jésus était par aspersion.

Le mot « baptême » qui vient du grec « baptizo » signifie plonger ou immerger (mettre sous).

Lorsque John Wesley, le père de l’Église méthodiste, visita l’Amérique en 1737, un jury composé de 34 ecclésiastiques retint une charge contre lui pour son « refus de baptiser l’enfant de M Parker si ce n’est en le plongeant ».

Il est évident que, pour le père du méthodisme, baptiser signifiait immerger. Le réformateur Jean Calvin déclare : « Il est certain que l’immersion était pratiquée dans l’Église primitive. » – Institutes of the Christian Religion, Livre 4, chap. 15, sec. 19.

L’histoire de l’Église primitive indique clairement que baptiser signifie immerger. L’ancien Stanley de l’église d’Angleterre, écrivit :

« Durant les 13 premiers siècles, la manière unique et presque universelle de baptiser était celle enseignée dans le Nouveau Testament. Selon elle, ceux qui étaient baptisés étaient plongés, submergés, immergés dans l’eau. » – Christian Institutions, p. 21.

20-18

Les baptistères pour immerger les convertis paraissent dans plusieurs des églises qui ont été construites entre le 4e et le 14e siècle dans les villes d’Europe et d’Asie, notamment la cathédrale de Pise en Italie et celle de St-Jean, la plus grande église de Rome.

Ce n’est qu’avec le Concile de Ravenne au début du 15e siècle que l’Église catholique accepta le baptême par aspersion comme étant l’équivalent de celui par immersion.

En ce qui concerne les pratiques de l’Église, nous ne sommes pas appelés à suivre ce que les hommes enseignent, mais ce que Christ et ses apôtres nous ont enseigné.

Plusieurs chrétiens sincères chérissent la tradition du baptême infantile. Donner notre enfant à Dieu dès sa naissance est certainement très louable.

20-09

Cependant, la Bible nous dit qu’avant de se faire baptiser, une personne doit recevoir un enseignement sur le chemin qui mène au salut (Matthieu 28 : 19, 20). Cette personne doit croire en Jésus (Actes 8 : 35-38) et se repentir de ses péchés afin d’être pardonnée (Actes 2 : 38). Un bébé est incapable de croyance, de repentance et de la confession qui doivent précéder le baptême. Sur les 1.000 400 000 catholiques, nombreux le sont sans en avoir fait le choix.

.

-

5. POURQUOI EST-CE IMPORTANT DE SE FAIRE BAPTISER ?

Selon Jésus, le baptême est primordial pour les personnes qui veulent être sauvés :

« …si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu « . - Jean 3 : 5.

Les évangiles nous font part d’une exception. Le larron sur la croix était « né de l’Esprit », même s’il lui a été impossible de descendre de la croix et d’être immergé dans l’eau en signe de la conversion de son cœur. Et Jésus lui a promis qu’il sera avec lui dans le paradis (Luc 23 : 42, 43).

20-19

Pour ce brigand, « naître d’eau et d’Esprit » était représenté par le sang de Jésus qui était répandu sur la croix pour le purifier de ses péchés. Saint-Augustin déclare ce qui suit : « il y a un cas d’un mourant qui se repent qui a été enregistré, c’est celui du bandit repentant, afin que personne ne soit déçu. Il n’y a rien que ce cas-ci, afin que nul ne prenne trop de libertés. »

Néanmoins, ce cas précis laisse penser à la possibilité d’exceptions. En effet, de nombreuses personnes comme ce larron repentant, découvrent le salut en Jésus sur leur « lit de mort » et parfois très peu de temps avant de mourir. Dieu tiens compte avant tout de leur sincère profession de foi.

Jésus lui-même a donné cet avertissement solennel : « Celui qui croira, et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. » - Marc 16 : 16.

20_pict6En mourant sur le Calvaire à notre place, Jésus a fait une démonstration publique de son amour pour nous.

Nous devons répondre par une confession publique, sans aucune honte et montrer notre engagement à Christ par le baptême.

Avez-vous commencé une nouvelle vie en Christ ? Avez-vous été baptisé ? Sinon, pourquoi ne pas vous préparer pour le baptême prochainement ? 

-

6. LE BAPTÊME N’EST QU’UN COMMENCEMENT

Le baptême représente notre engagement à un style de vie chrétien. Cependant, notre reddition au moment du baptême ne dure pas automatiquement toute la vie.

20_pict7Lorsqu’un enfant naît, il y a une célébration. Après le jour de naissance et quand le moment d’excitation est passé, le bébé a besoin de nourriture, d’un bain quotidien, de quelqu’un pour se soucier de son bien-être. C’est un peu la même chose avec le baptême.

Paul dit de son expérience : « Je meurs tous les jours » (1Corinthiens 15 : 31). En nous détournant journellement de notre moi, nous devenons de plus en plus attentifs à Christ.

Le rituel du baptême, comme celui du mariage, est le témoignage formel qu’une relation merveilleuse et grandissante a commencé. Dans le but de croître régulièrement, nous avons besoin de nous donner quotidiennement à Christ et de recevoir de lui une nouvelle vie pour chaque jour de notre vie par la prière et l’étude de sa Parole. C’est notre nourriture.

-

7. UNE RAISON DE NOUS RÉJOUIR

Le baptême est une grande occasion de se réjouir parce que ceux qui placent leur foi en Christ ont l’assurance de la vie éternelle :

« Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé » (Marc 16 : 16).

Quand nous sommes baptisés, nous sommes sur un sentier ascendant qui mène à la joie éternelle.

20-20

Le baptême est aussi une célébration de notre bonheur présent avec Christ. Il a promis l’inestimable don du Saint-Esprit à ceux qui se font baptiser (Actes 2 : 38). Avec l’Esprit viennent aussi « les fruits de l’esprit » : « l’amour », qui remplit la vie de « la patience, la bonté, la bienveillance, la fidélité, la douceur, la tempérance » (Galates 5 : 22, 23).

Lorsque Jésus habite en nous, nous sommes remplis d’assurance. Parce que :« L’Esprit lui-même rend témoignage… que nous sommes enfants de Dieu » (Romains 8 : 15, 16).

Cette relation sécuritaire avec Dieu procure bien d’autres bénéfices, mais elle ne nous met pas à l’abri des épreuves. En fait, l’ennemi Satan essaie souvent de placer ceux qui viennent de prendre un engagement envers Christ dans des problèmes fort difficiles. Toutefois, Dieu utilisera tout ce qui nous arrive, bien ou mal, pour nous enseigner et nous aider à croître.

« Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. » – Romains 8 : 28.

20_pict8Une jeune femme prit la décision de suivre le Christ et de se faire baptiser malgré les menaces de divorce de son mari. Il ne voulait prendre aucune part à sa nouvelle foi, mais elle s’est accrochée à Jésus et elle a essayé de devenir une femme encore plus aimante qu’auparavant.

Pendant un certain temps, le mari a rendu les choses difficiles à la maison. Mais finalement, il a été touché par un argument de poids : la transformation de la vie de son épouse. Cet homme abandonna sa vie à Christ et se fit baptiser également.

Si nous nous attachons à Christ malgré vents et marées, il fera de nous des instruments puissants entre ses mains.

Nous pouvons lui remettre nos vies inconditionnellement parce qu’il a déjà pris envers nous l’engagement ultime en payant le prix de nos péchés à la croix. Quel privilège alors pour nous de lui prêter allégeance publiquement!

-

Si vous n’avez pas encore pris un tel engagement, pourquoi ne pas lui soumettre votre vie dès maintenant?

A60

Demandez-lui de créer en vous une nouvelle vie par le Saint-Esprit, puis démontrez votre désir d’appartenir à jésus en lui demandant de vous conduire au baptême.